Affaire Astou Sokhna : Le juge a tranché mais la partie civile a porté plainte contre la gynécologue

Hier, samedi 11 mai 2022, les quatre sage-femmes et la gynécologue, liées à l’affaire Astou Sokhna ont été jugées et ont connu leur sort. En effet, le juge a tranché sur l’affaire et a réitéré sa décision en les condamnant un an de prison dont un mois ferme.
Cependant, la partie civile semble ne pas être satisfaite de la décision du juge. Par la même occasion, une plainte a été traduite par la partie civile. << Nous ne sommes pas satisfaits de la verdict d’après jugement. Nous ne voulons pas seulement une condamnation, mais plutôt une correction. Ainsi, nous avons déposé une plainte contre la gynécologue pour non assistance à une personne en danger ainsi que les sage-femmes pour faux et usage de faux >>, révèle l’avocat.

Amadou Gningue, journaliste.

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -

Latest Articles